eboutiqueicon-arrow-right-menujachete-large.st0{fill:#95C11F;} .st1{fill:#503000;} .st2{fill:#FFFFFF;}bio-partenaire

Que faire avec du pain dur ?

Chaque année en France, 240 000 tonnes de pain1 sont jetées à la poubelle. C’est un gaspillage contre lequel on peut tous faire quelque chose, avec un peu de cuisine, quelques astuces et des bons réflexes…

Trois recettes de base, simples et incontournables

Ramenées à chaque habitant, 240 000 tonnes de pain gaspillé pèsent 3,6 kg par personne et par an. Soit un dizaine de grammes par jour… rien d’insurmontable ! Avec ces restes de pain sec ou pain rassis, il est facile de faire autre chose qu’un déchet. La recette anti-gaspi la plus simple ? Faire une chapelure, pour panner, gratiner et dorer ce que vous aimez. Il suffit de couper grossièrement le pain, de le passer au four à 100° une petite demi-heure pour bien le dessécher (la chapelure se conservera mieux), puis de le passer au mixer, ou mieux, au moulin à café pour une poudre plus fine à laquelle vous pourrez ajouter des épices, des herbes séchées…

Autre recette simplissime : les croutons pour une salade ou une soupe. Coupez le pain en dés que vous mélangez avec un peu d’huile d’olive, avant de les faire revenir à la poêle avec les aromates qui vous plaisent. Votre pain dur servira aussi pour une farce après avoir trempé dans du lait. On peut même en faire une sauce. La « cucina povera », la cuisine du pauvre italienne, utilise depuis longtemps le pain rassis pour faire le pangrattato. Il faut émietter grossièrement le pain, le faire revenir dans l’huile d’olive avec de l’ail, du thym ou du romarin frais ou encore du persil, du piment ou un zeste de citron, des amandes, des anchois ou des sardines… Selon l’envie ! Cette recette apporte aux pâtes une touche de croustillant inimitable pour un beau plat à partager.

[Découvrez nos recettes à base de pain, biscuits ou chocolat]

L’astuce parfaite pour réveiller son pain rassis

Trop tard pour aller à votre magasin bio acheter votre pain frais Belledonne ? Il ne vous reste juste qu’un morceau de pain sec comme une biscotte ? Coupez-le en tranches épaisses, passez le sous l’eau quelques secondes puis mettez-le au four pas trop chaud (180°) pendant quelques minutes en surveillant. Votre pain ressort comme frais

Si le pain est vraiment, vraiment trop vieux… Les refuges pour animaux et les centres équestres acceptent les dons de pain dur, à condition qu’il ne soit pas moisi. Si votre pain est dur et moisi, il ne reste qu’une solution : le mettre au compost, en petits morceaux.

Les meilleurs réflexes anti-gaspi

Jeter une baguette de pain équivaut à faire tourner deux fois un lave-vaisselle, ou allumer 32 ampoules pendant une heure, ou encore rouler 2,2 km en voiture2. Pour éviter cela, le mieux est de privilégier le pain qui se conserve mieux : les pains au levain naturel, les pains complets ou les pains aux céréales anciennes comme le seigle… L’autre réflexe important, c’est de conserver le pain dans un sac en tissu sec, ou une huche à pain… avec une branche de céleri qui ralentit l’assèchement de la mie. Il fallait y penser… Maintenant que vous avez fait le plein d’idées, plus de temps à perdre : à vous de jouer !


1. Source ADEME, étude « Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire »

2. Source Fondation GoodPlanet.